Archives de catégorie : 2. Illustrées (La Mine et Val)

Les expressions-valises, tendance de l’été

On vous le relatait dans une édition précédente, les expressions-valises ont la cote.

Pas une plage, pas une terrasse de café ne résiste à cette déferlante poétique.

Nos lecteurs, toujours à l'affût, nous ont envoyé leurs expressions-valises de l'été :

  • Elle n'y va pas avec le dos de la main morte (Alexandra V., Namur)
  • C'est l'hôpital qui tire sur l'ambulance (Sam U., Verviers)
  • J'ai pas la lumière à tous les tiroirs (Mathieu P., Lausanne)
  • Il faisait un vent à décorner les vaches qui pissent (Etienne D., Ecosse)

Envoyez-nous les vôtres !

Expressions valises par la Mine (CC BY-NC-SA)

La guerre du muesli

Une nouvelle course pour le contrôle des ressources se dessine : la guerre du muesli.

Avec l'augmentation massive du nombre de cyclistes dans les villes, les céréales deviennent un carburant aussi important que le pétrole.

Les grands Etats l'ont compris, et la carte géopolitique du Monde est en train de se redessiner. L'Inde, la France et le Hainaut occidental prennent une importance stratégique, à l'inverse du Moyen-Orient.

Dans les campagnes wallonnes, les agriculteurs se frottent les mains et s'affilient au GRACQ.

À la clôture des cours de la Bourse de New-York, ce soir, le bol de muesli s'échangeait à 1,27 dollars.

La guerre du Muesli par Val (CC BY-NC-SA)

« Deuxième à droite » : halte aux arnaques

48% - voilà un chiffre qui fait froid dans le dos.

En effet, selon la dernière étude du Ministère de la Vie, 48% des personnes qui indiquent le chemin en rue n'ont en réalité aucune idée de l'itinéraire à indiquer.

Plus qu'une mauvaise intention, il semble que ces personnes aient du mal à avouer à un passant qu'ils ne connaissent pas le chemin – et préfèrent donner une indication erronée afin de garder une contenance.

Une commission parlementaire a été ouverte afin d'identifier les mesures permettant d'abaisser ce chiffre.

Deuxième à droite halte aux arnaques par La Mine (CC BY-NC-SA)

Evasion de tomates

Deux tomates se sont échappées, hier, d'un Carrefour Express à Ixelles.

Les deux fugitives ont été rattrapées par la police quelques mètres plus loin. Face aux caméras de télévision, elles ont affirmé ne plus supporter leurs conditions indécentes de culture et de vente.

Leur destination finale n'a pas été pour l'instant découverte – mais la piste du magasin bio n'est pas écartée.

Selon les premières informations, les deux tomates étaient entraînées et déterminées. Les autres légumes de l'étalage pointent une radicalisation due au visionnage de vidéos sur internet.

Après la mutinerie des concombres au Marché Matinal en janvier, cet événement ne fait que renforcer la crainte d'un soulèvement généralisé dans les étals.

Le nouveau syndicat jaune surprend tout le monde

Grande nouveauté dans le paysage syndical belge : l'arrivée des jaunes.

Alors que les différents syndicats sont en pleine négociation au sein du Groupe des 10, le syndicat jaune a surpris tout le monde hier, en annonçant sa création.

Jean-Luc Dupoil, président : "Rouge, bleu, vert, on tournait toujours sur les mêmes couleurs. On ne se reconnaissait plus dedans. On voulait sortir des clivages actuels."

Leurs revendications ne sont pour l'instant pas encore connues, pas plus que leur positionnement politique. La raison est simple : ils ne sont pas encore définis. Jean-Luc Dupoil se veut rassurant : "ça viendra. On va bien finir par trouver!"

Le nouveau syndicat jaune surprend tout le monde par Val (CC BY-NC-SA)