Décès de Jules Pignouf, l’enfant éternel

Émoi aujourd'hui dans toute la Francophonie, à l'annonce du décès soudain de Jules Pignouf.

L'artiste a été retrouvé hier sans vie dans son appartement parisien.

Le parolier borain avait gravi les marches du succès avec son tube "Trois petits cochons pendus au plafond".

Adulé par des générations d'écoliers, Pignouf avait également composé "Bonjour ma cousine bonjour mon cousin germain" ainsi que "chapeau de paille, les deux amoureux".

Demain, le chemin de l'école sera plus silencieux qu'à l'ordinaire.

crédit photo : Lonely playground par Diego Sevilla Ruiz (CC)

Partagez !Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *