L’homme sans doute fait marche arrière

L'homme sans doute, arrêté la semaine dernière, ne semble plus si sûr de ses déclarations.

"Après 2 semaines d'interrogatoire, sa certitude n'est plus si sereine", a affirmé le commissaire en charge de l'enquête.

Ce ne serait pas la première fois qu'un tel individu revient sur ses déclarations. Dans les années 1970, l'homme sans doute de Bouffioulx était revenu sur ses déclarations et avait avoué avoir douté dans son choix d'études.

Partagez !Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *