La guerre du muesli

Une nouvelle course pour le contrôle des ressources se dessine : la guerre du muesli.

Avec l'augmentation massive du nombre de cyclistes dans les villes, les céréales deviennent un carburant aussi important que le pétrole.

Les grands Etats l'ont compris, et la carte géopolitique du Monde est en train de se redessiner. L'Inde, la France et le Hainaut occidental prennent une importance stratégique, à l'inverse du Moyen-Orient.

Dans les campagnes wallonnes, les agriculteurs se frottent les mains et s'affilient au GRACQ.

À la clôture des cours de la Bourse de New-York, ce soir, le bol de muesli s'échangeait à 1,27 dollars.

La guerre du Muesli par Val (CC BY-NC-SA)

Partagez !Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *