Viol de façade : ferme ta fenêtre

La fenêtre, c'est passé de mode.

Mais oui, ouvrez les yeux! Déperdition de chaleur, nids à poussière, invitation au suicide, tout plaide pour mettre un terme à cette aberration de l'urbanisme moderne.

Parpaings, béton, briques : citoyens, dites non au diktat de la lumière, rebouchez les fenêtres!!

Saint-Gilles, chaussée de Waterloo, Benjamin V., octobre 2015

crédit photo : Brèves Cassis (CC)

Partagez !Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *