Yau de poêle

Selon le Ministère de la Vie, l'interdiction des mauvais jeux de mots aurait permis de sauver la vie de 40 personnes chaque année depuis son entrée en vigueur.

L'administration ne parvient pas encore à expliquer le lien de cause à effet. Les coiffeurs, depuis longtemps actifs sur la question, crient à la discrimination.

À terme, ce sont tous les Diminu-tifs et ABC d'Hair de Belgique qui sont menacés de disparition.

Partagez !Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *